ACTUS

Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République

Votre identité :
Madame
CREMOUX
Michèle

Vos coordonnées :
ASSOCIATION CERCLE DES VOISINS  9 AVENUE DE VERSAILLES
31700 CORNEBARRIEU
France

                                                                      Monsieur le Président,
 
        Nous affrontons solidairement un risque pandémique avec les toutes les mobilisations, logistiques, scientifiques, économiques, envisageables de la part d’un grand pays.
La population s'applique à respecter les préconisations arbitrant les déplacements et les confinements. Les rassemblements sont reportés sine die dans toutes les activités jusqu’aux écoles.
 
Monsieur le président, la France, depuis des décennies, a mis en place un  système de rétention administrative  pour les personnes étrangères en situation irrégulière.
 Le code qui régit ce système stipule que la rétention doit se limiter au temps strictement nécessaire pour éloigner les sans-papiers en situation irrégulière sur notre territoire.
 
Or, aujourd'hui, avec la pandémie en cours, de communiqués en communiqués, nous observons que de plus en plus pays adoptent des mesures de protection. Les frontières se ferment et il n'existe donc plus cette perspective de renvoi. Nous comprenons que chaque pays cherche aujourd'hui à se protéger de ce virus dont les conséquences tant humaines qu'économiques s'avèrent catastrophiques. 
 
La rétention ne se justifie plus,  Monsieur le Président. 
 
La planète souffre de tant de maux que de rajouter ceux de l'humiliation et de la privation de liberté de citoyens du monde ne peuvent plus se comprendre.
 Il faut dès à présent mettre un terme aux arrestations de sans-papiers qui sans perspective de renvoi, engorgeraient inutilement les centres de rétention et mettraient en danger tant les personnes enfermées que le personnel des centres. 
Vous devez, Monsieur le Président mettre un terme à l’application aveugle du dispositif régional du règlement  Dublin. L'Italie, la Tchéquie, l'Espagne, le Danemark, la Pologne.... ont signalé ou ont émis leur intention de refuser tout transfert venant de notre pays et cela à court et moyen terme. 
Monsieur le Président, les personnes placées en centres de rétention ne sont ni des voyous, ni de monstrueux criminels, ce ne sont que des humains dont le seul tort est d'être en défaut des papiers administratifs nécessaires à leur droit au séjour ce qui n'est pas un délit. 
La grandeur de notre pays a toujours été dans les moments difficiles d'être solidaire envers les plus humbles et les plus démunis. 

Fermez les centres de rétention, Monsieur le Président ! 
 
Libérez ces femmes et ces hommes avant que la justice ne le fasse par le simple constat que les perspectives d'éloignement deviennent  nulles. 
 
Nous vous prions de croire, Monsieur le Président, en nos respectueuses salutations
 

Le Cercle des Voisins du Centre du Rétention de Cornebarrieu

 contact@cercledesvoisins.org


dessin wozniak ,mise en scéne  adelina kulmakhanova


les MASQUES AVEC LES DESSINS ORGINAUX DE

ADELINAA, KERLEROUX, WOZ NI AK...

BIENTOT  ARCHIE SHEPP & JOACHIM KUHN (vinyle)

mise en scéne ; adelinaa.eu



K  B W

KADENZA &BUREN & WOZNIAK   + A.KULMAKHANOVA


ADELINAAALMATY

DECEMBRE  JANVIER

FROM ALMATY TO PARIS

Centre Presse : Poitiers : la patte du Canard Enchaîné au service des scientifqi
https://www.centre-presse.fr/article-722876-poitiers-la-patte-du-canard-enchaine-au-service-des-scientifqiues.html

Centre Presse (https://www.centre-presse.fr/article-722876-poitiers-la-patte-du-canard-enchaine-au-service-des-scientifqiues.html)
Poitiers : la patte du Canard Enchaîné au service des scientifqiues



                                               ADELINAAALMATY

DECEMBRE  JANVIER


PROJECTO TAPICES, BARCELONA,MADRID,MALLORCA,KENIA,MALI,SENEGAL,BOMBAY,MEXICO....


                                                   KBW

                                                KADENZA / BUREN / WOZNIAK & KULMAKHANOVA

                       2019


CHRISTIAN CéBé ET SON MANEGE MAGIC TOUR

KAZAHSTAN (novembre- decembre-janvier)

 



SCORBUT A NEW YORK


Dessiner pour ne pas tirer un trait !

 

Novembre 2013 : un comité de l'Assemblée générale des Nations unies décrétait le 2 novembre : Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes

Une date choisie en hommage à Ghislaine Dupont et Claude Verlon, assassinés à Kidal, au Mali le 2 novembre 2013Depuisl'association, créée par leurs familles et leurs amis, se bat pour connaitre la vérité sur leur disparition et pour que la vérité et la justice l’emportent sur l’oubli et la raison d’état. 

 

Douze membres de l'Association des Amis de Ghislaine Dupont et Claude Verlon (dont Marie-Solange P, la mère de Ghislaine et Marie Pierre R, la soeur de Claude), seront présents à New York cette semaine. Ils  viennent assister à un colloque à ColumbiaUniversity organisé le mercredi 30 octobre à 12 h 10 par le département de droit, en présence d'Agnès Callamard (expert ONU), de Philippe Bolopion (HRW), et de Christophe Boisbouvier (journaliste RFI, Radio France Internationale), sur le thème de l'impunité des crimes commis contre des journalistes.


Puis, cette délégation inaugurera le jeudi 31 octobre à 11 h, l'exposition, "Dessiner pour ne pas tirer un trait" qui regroupe des caricatures de presse qui seront donc présentées à l'ONU, sous l'égide de l'UNESCO

                                                                                                                                D.G


la DEMOCRATIE - SCORBUT

32 BLD. RASPAILPARIS


BARCELONA OCTOBRE



MAJORQUE  SEPTEMBRE  2019



MOSAIC FLOOR PROJECT/ ALMATY, KAZAKHSTAN

PAR ADELINA KULMAKHANOVA

JUILLET 2019




botagoz

Mené par Adelina Kulmakhanova, et soutenue par Wozniak, tous deux membres du collectif d'artistes Scorbut, BOTAGOZ est un projet artistique entièrement tourné vers les matières textiles.(PARIS,MAJORQUE,KAZAHSTAN,POLOGNE,SUISSE...)



MALLORCA


ROMA 'STREET ART TESTE


"CABU, UNE VIE DE DESSINATEUR"



COLLOQUE DESSINER LA JUSTICE

UNIVERSITE 1 PARIS

PANTHEON SORBONNE



L’année Canard 2018

Les Dossiers du Canard N°150-Décembre 2018

"L’année Canard !
L’an dernier, Macron triomphait aux Champs-Elysées. Dix-huit mois plus tard, les gilets jaunes ont envahi la plus belle avenue du monde et tous les ronds-points de l’Hexagone, et Jupiter a dû promptement redescendre sur terre. Il annonçait un monde nouveau, il a été rattrapé par l’ancien, qui n’arrive pas à boucler ses fins de mois. Le voici qui bat les records d’impopularité de Hollande à force de dérapages. En mai, Benalla, son fidèle garde du corps bombardé chef de cabinet adjoint de l’Elysée, se retrouve à faire le coup de poing avec les forces de l’ordre. Mimi Marchand, la reine du people, qui gère l’image présidentielle, est prise à faire des selfies à l’Elysée et le fidèle Gérard Collomb laisse tomber Macron pour rentrer à Lyon.
Le Président rit jaune, et c’est sa fête avant les fêtes : victime d’une jacquerie fiscale, il se demande encore s’il a bien fait d’imposer l’impôt à la source au premier mois de 2019. Une « Année Canard » à ne pas manquer."

LES DOSSIERS DU CANARD



EXPOSITION DE SCORBUT A SIERRE



 

Cabu

. Une vie de dessinateur

 

 

Albums Beaux Livres, Gallimard

 

Parution : 04-10-2018

À quinze ans, Cabu publie son premier dessin dans la presse. Pendant plus de soixante années, pas un jour sans qu’il n’ait pris son crayon. Dessin d’humour, caricature, reportage en France et à travers le monde, illustration, improvisation en direct à la télé : Cabu a tout fait. Inventé des archétypes, comme le Grand Duduche et le Beauf. Fait partager ses passions pour le jazz et Charles Trenet. Mené des combats sans relâche pour le pacifisme, l’écologie, la liberté d’expression, la tolérance.

Cabu gardait tout, carnets de croquis, photos, coupures de presse, documentation, pièces de procès… Cette biographie très documentée est écrite par Jean-Luc Porquet, qui a bien connu Cabu et interrogé tous ses proches, famille, amis, collègues. Elle s’appuie également sur des archives incomparables communiquées pour la première fois par sa femme Véronique. Elle nous permet de redécouvrir un dessinateur mais aussi un homme exceptionnel